Château Gombaude Guillot, le seul Pomerol bio ! - Les Vitinérants

Château Gombaude Guillot, le seul Pomerol bio !

Nous avons atterri chez Olivier Techer un peu par hasard.

 

En prévision : une semaine de vacances sur la côte basque. Mais avec une météo médiocre, on ne perd pas de temps et on file retrouver le soleil dans le Bordelais !

Bienvenue donc à Pomerol, village de 2 235 habitants où se trouve Petrus mais aussi le château Gombaude Guillot où nous avons pu installer notre caravane pendant quelques jours. 

Le château Gombaude Guillot, certifié Bio depuis 2000, est bien le seul à Pomerol à avoir des poules en liberté qui se baladent dans les vignes à plus d’un million d’euros, une particularité qui fait le charme du domaine.

Nous avons été accueillis par Olivier Techer et Marine, sa femme, un peu fatigué après un long repas du dimanche. Pour s’en excuser, Olivier nous offre une demi bouteille de Pomerol 1996 du Château Gombaude Guillot. Agréablement gênés, nous préparons des pommes de terres sautées avec le jambon Kintoa de notre précédente visite. Un accord simple parfait pour ce bon moment, mais surtout un vin très fin et élégant sur des arômes de sous bois/champignons.

Une jolie mise en bouche !

Le lendemain soir, après une visite du Château Mangot, nous sommes invités à diner chez Olivier et Marine avec quelques uns de leurs amis.

Olivier, plein de générosité, s’est adonné à un jeu plus que passionnant. Le but étant de prendre les clefs de la cave, chacun son tour tout au long de la soirée, et de ramener deux bouteilles du domaine à boire à l’aveugle.

Vous imaginez notre enthousiasme lorsqu’est venu notre tour de choisir. Je vous rassure, nous n’avons pas été cherché dans les plus vieux millésimes. Ce soir là, le plus vieux vin étant de 2006 pour un total de 12 bouteilles consommées.

Pour info, Olivier Techer à eu une note de 4/6 dans la reconnaissance de ses millésimes. Pas mal !

C’est après cette soirée que nous avons fait la visite du domaine, en grande forme !

 

Olivier s’occupe des 8 hectares plantés majoritairement en merlot, en cabernet franc, en cabernet sauvignon et malbec. Les différentes cuvées sont élevés soit en barrique d’un vin soit en barriques neuves (sauf pour les satellites). Le tri au moment des vendanges est minutieux aussi bien à la vigne que sur la table de tri, c’est ce qui permet une précision indéniable dans les vins. Les vins de chez Olivier bien qu’abordable dans la jeunesse sont taillés pour la garde sans aucun problème.

Le Château Gombaude Guillot est un domaine à part. Les parents d’Olivier, militants de la première heure pour l’agriculture biologique sont à l’origine de la création du collectif « La Renaissance des Appellations ». Un collectif qui prone l’agriculture biologique et biodynamique pour proposer aux consommateurs des vins qui expriment leur terroir et surtout respectueux de l’environnement.

Petite anecdote :

Il y a quelques années, les parents d’Olivier ont arraché un rang de vignes pour pouvoir créer un potager. Un réel scandal aux yeux des viticulteurs à proximité,

 

« Arracher des vignes à Pomerol pour planter des légumes ? Quelle idée ! »

 

Aujourd’hui, le potager est repris par Olivier et Marine. Melons, courgettes, tomates, poivrons, aubergines … que du bonheur ! Surtout à la plancha accompagné d’une belle viande et d’un Gombaude Guillot !

Buvez-ci, Buvez ça !

La cuvée Pom’N’Roll : Olivier bien qu’étant la sixième génération sur cette appellation Pomerol est sorti des codes en créant la cuvée Pom’N’Roll composé de merlot et de malbec. Une cuvée qui exprime toute la gourmandise que le vigneron a souhaité transmettre tout en gardant de l’ampleur et de la robustesse.

Les cuvées Satellite : La première fois que nous avons rencontré Olivier à Rouen, l’une de ses volonté était de créer une cuvée abordable.

 

Sa solution, le négoce !

 

Un négoce de qualité, travaillé avec des vignerons en bio et biodynamie. Un investissement pour le domaine et donc une décision de taille. A l’époque, Pierre a appuyé sur cette idée ne doutant en aucun cas de son bon fonctionnement.

Quelques petites années plus tard, nous découvrons les cuvées satellite.

 

Photo : http://lelieuduvin.over-blog.com/

Un blanc en appellation Entre-Deux-Mers composé de Sémillon et de Sauvignon. Un élevage à  90% en cuve inox et 10% en fut de chêne. Un vin frais sur des notes de fruits exotiques, fruits blancs, une bouche ronde et gourmande relevé par une belle fraicheur … Désalthérant à souhait !

 

La cuvée satellite rouge Côtes de Bordeaux, composé majoritairement de merlot assemblé avec du cabernet franc. Un élevage pendant 11 mois à 60% en cuve inox et 40% en fut de chêne d’un vin. Cette cuvée est porté sur le fruit, la bouche est gourmande avec une légère mâche ce qui apporte de la structure et de la profondeur au vin.

 

Bien entendu, nous n’oublions pas les autres cuvées du domaine qui sont également à découvrir sans modération ! 

En passant, nous tenions à vous parler d’un bar à vin à Bordeaux où nous avons été avec Marine et Olivier, « Soif » !

Des vins natures, des produits de qualité travaillés avec soin et un ambiance très sympa au vue de notre tablée !

 

Bref que de vie, de bonheur et de partage dans ce domaine qui malgré tout le capitalisme qui les entoure savent garder la tête froide.

Encore merci à tous les deux ne nous avoir accueilli, nous reviendrons avec plaisir. 

Hasta la Vignasse !

Les Vitinérants

Topette et Boujou

  • Notre histoire

    Nous, Pierre et Emilie, sommes un couple amoureux de bonnes choses… pas un seul instant ne passe sans que l’envie ne nous vienne de partager nos coups de cœur....

  • Qui sommes-nous ?

    Voyageurs, passionnés de vins, épicurieux... Qui se cache derrière Les Vitinérants ? ...

  • Notre caravane : une Eriba 89!

    Nous voilà propriétaires d'une Eriba pan familia de 1989. Notre nouvelle maison mobile !...

No Comments

Post a Comment